LIVRES PAUVRES

Arrivant au Havre, je découvre les livres pauvres de Daniel Leuwers. Le livre pauvre est un moyen de créer, seul ou à deux, et d'illustrer de la poésie avec de la peinture, d'illustrer un dessin avec un texte, d'imaginer un petit ensemble harmonieux, unique et original. Les matériaux employés, "pauvres", sont souvent de simples feuilles pliées en deux selon des modèles particuliers desquels découlent des collections. J'ai eu alors pour projet d'écrire la ville : de faire la géographie littéraire du Havre. Les illustrations ont toutes un pli en leur centre : c'est l'endroit où le livre pauvre se ferme. Il faut l'imaginer en volume, il faut l'imaginé inventé à même la plage à la tombée du jour.

thumbnail_livre pauvre21.png

LE HAVRE

Cette ville industrielle a fasciné et abrité de nombreux poètes : de Céline à Quignard en passant par Queneau. Ce port industriel, au paysage si caractéristique, est une sorte de terre d'exil, une ville de béton peu accueillante dans laquelle il faut créer son cocon. J'ai essayé de donner à sentir les différents lieux, choisi la poésie en vers libre, éclatée, émiettée pour mimer cette ville disparate.

livre pauvre22.png
thumbnail_livre pauvre1.png