GÉOGRAPHIE LITTÉRAIRE

La géographie littéraire n'est pas une innovation de ma part : c'est en découvrant Archipel et Nord de Claude Simon que mon premier projet de création s'est cristallisé. Tentative de capture des espaces par l'écriture, le croquis, la peinture,  mon désir est d'axer toute ma recherche sur les paysages. Je pars seule sillonner l'Irlande à vélo en 2015 grâce à la fondation Zellidja pour affirmer ces intuitions quant au croisement des disciplines et à la création in situ.

3 Allihies.jpg
cliffs.jpg
DSCF2205.JPG

IRLANDE: LES PAYSAGES PRENNENT PAROLE

Mon souhait était d'envisager spatialement la poésie en inventant une mise en page qui épouse les panoramas; intéressée par l'idée de la « cartographie poétique » qui permet du paysage géographique au paysage textuel.

J'ai pourtant été surprise par les paysages bien plus souvent que je ne les ai surpris. Mes théories et mes idées d'avant le voyage, si elles ne m'ont pas quitté dans le fond, ne m'ont pas été utiles dans la forme de mes créations. 

 

Choisissant de m'exprimer avec évidence sans penser aux catégories, j'ai appris que la théorie menait à la pratique: les paysages ne sont pas des théories ; j'aime le sens des rivières.

Je pense donc que la "miniature" de l'Irlande ne peut se départir de mes ressentis des lieux, qui sont parfois moins attachés aux paysages qu'à mon propre avancement dans ces derniers.

En 2018, j'ai publié Dialogue avec les Nuages aux éditions Racaille qui est le récit de ce voyage à visée géopoétique.